Je joue aux Night Session sur ParionsSport afin de financer mes études

Je joue aux Night Session sur ParionsSport afin de financer mes études

Certaines personnes jouent aux paris sportifs pour s’amuser. D’autres y jouent pour obtenir quelques sous. Je figure parmi cette dernière catégorie. En effet, je joue aux Night Session pour financer mes études.

Les « Night Session » de ParionsSport

Sur ParionsSport, je peux parier sur les 2 Night Session organisés par le site. Au cours de ces sessions, les meilleurs parieurs peuvent tenter de gagner et se partager les 1000 euros qui sont mis en jeu. Ces night sessions se déroulent les nuits du 6 au 7 avril et du 12 au 13 avril. Pour y participer, je dois parier en prématch ou en live sur des rencontres US. Plus je gagne, plus je monte dans le classement de la Night Session. C’est un concept de jeu assez facile, il faut avouer. Les 1000euros sont partagés entre les 9 premiers du classement chaque nuit. Les chances de gains sont assez élevées pour les bons parieurs, ce qui est mon cas.

Les championnats éligibles aux Night Session

Il faut noter que tous les championnats et tous les types de sport ne sont pas éligibles aux Night Session. Si c’est possible ailleurs, ce n’est pas le cas sur ParionsSport. Sur ParionsSport, les championnats éligibles sont la NBA (basketball), la NCAA (basketball), la NHL (hockey sur glace) et la MLB (baseball). Vous optimisez vos gains, il faut donc que vous soyez fans ou que vous connaissez ces championnats comme votre poche. Vous pouvez penser que cela semble absurde, mais il est tout à fait possible de gagner.

La participation à la Night Session

parionssports-night-sessions-airgames38.comAvant de pouvoir participer à la Night Session de ParionsSport, il faut que vous ayez un compte sur le site. Si ce n’est pas encore le cas, vous pouvez vous inscrire sur le site officiel du bookmaker. Ensuite, accédez à votre compte et inscrivez-vous à l’offre. Lors de la date des Night Session, il ne vous reste plus qu’à miser sur les sports et championnats éligibles. Que vous fassiez un pari simple, ou un pari combiné, ils sont toujours pris en compte. Mais il faut souligner que la cote minimale par pari est de 1.30.Concernant les points obtenus, 1 euro gagné en pré-match vaut 1 point. Et 1 euro remporté en live équivaut à 2 points. Si vous maîtrisez ces quelques notions ainsi que les sports concernés, vous pouvez vous lancer dans les paris Night Session.

Les gains

En ce qui concerne la répartition des gains, les 1000 euros sont partagés entre les 9 meilleurs du classement. Ainsi, le premier gagne 400 euros, le second reçoit 200 euros, le troisième 100 euros et les joueurs restants auront chacun 50 euros.

Ces gains sont crédités sous forme d’e-crédits qui doivent être utilisés pour miser sur les événements sportifs sur ParionsSport. C’est en pariant un peu plus que j’arrive à faire de gros gains et que je finance mes études. Comme vous pouvez le constater, la participation aux Nights Sessions ne sont pas du tout absurdes. Grâce aux e-crédits que j’ai remportés, je peux parier sur d’autres sports intéressants et gagner plus d’argent.

Shovel Knight : test du jeu Switch

Shovel Knight : test du jeu Switch

Ayant déjà été développé sur PC et d’autres plates-formes, il y a des années, le très rétro Shovel Knight est actuellement disponible sur la petite dernière console de Nintendo, la Switch.

Présentation générale du jeu Shovel Knight

Développé par Yacht Club Games, Shovel Knight est un jeu vidéo indépendant de plates-formes. Le jeu est sorti sur Nintendo Switch en 2017. Il offre l’opportunité aux joueurs fanatiques du petit chevalier à la pelle de retrouver ses aventures, dans une version complète rebaptisée pour l’occasion Treasure Trove. Il s’agit d’une compilation des jeux Shovel Knight et Shovel Knight: Specter of Torment.

Equipé de sa pelle, le Shovel Knight affrontera encore une fois l’Enchanteresse dans le seul objectif : de libérer sa belle. Auparavant, le petit chevalier à la pelle accompagnera Shield Knight, dont l’arme de prédilection est un grand bouclier, pour explorer. Mais il a décidé de prendre sa retraite suite à la disparition de sa partenaire. Durant ce temps, une sorcière dénommée l’Enchanteresse est apparue de nulle part pour corrompre tous les nobles de la communauté à intégrer son « Ordre des Sans-Quartiers ». Ce qui a attisé la ferveur de Shovel Knight pour partir en quête de sa bien-aimée dans la Tour du Destin et pour délivrer le royaume de l’influence fatal de l’Enchanteresse.

Dans cette aventure, il devra parcourir de multiples donjons, et vaincre des vagues d’ennemis ordonnés par les chevaliers de « l’Ordre des Sans-Quartiers » pour accéder au château de la sorcière.

Il s’agit d’un jeu de plates-formes à défilement horizontal, exposant des graphismes 8-bit pour s’accommoder à des jeux classiques.

shovel-knight

Les éléments techniques du jeu sur Switch

Shovel Knight a adopté certaines mécaniques exploitées dans d’autres titres NES à savoir Zelda II: The Adventure of Link, Mega Man ou Duck Tales. Après un niveau tutoriel, une carte du monde permet d’accéder aux différents niveaux du jeu, aussi bien les niveaux standards que les villages. Le joueur a la capacité d’améliorer son personnage en dépensant l’argent ramassé en gagnant dans les niveaux, ou de participer à des mini-jeux. Pour parvenir au château, il faut parcourir tous les niveaux remplis de monstres, récolter des trésors et battre des boss à la fin de chaque étape. Pour ce faire, c’est simple. Il suffit d’utiliser quelques boutons dont un pour frapper et un autre pour sauter. Des enchaînements d’actions sont réalisables mais un gameplay très épuré a été intégré pour faire simple. Au fur et à mesure où vous avancez, les niveaux augmentent en complexité avec un level design bien soigné.

Avec la Nintendo Switch, Shovel Knight : Treasure Trove et Specter of Torment a reçu quelques améliorations, dont une résolution augmentée à 1080p en mode TV, un grand avantage qui permet aux joueurs de profiter plus de confort au jeu. L’écran de la console elle-même peut épauler une résolution maximale de 720p. Tous les DLC sont présents.

Egalement sur Nintendo Switch, Shovel Knight: Treasure Trove inclut les campagnes des versions précédentes, comme Shovel Knight original ou encore Shovel Knight: Specter of Torment.

Moi et le Keno en ligne

Moi et le Keno en ligne

Depuis un certain temps, je me suis mis à jouer au Keno en ligne.

Présentation du Keno en ligne 

Tout d’abord, sachez que le Keno est un jeu de loterie pratiqué dans plusieurs pays dans le monde entier. Aussi, il se peut que les lois et les règles ainsi que le déroulement de ce jeu puissent se diversifier selon le pays. Mais bon, le Keno est un jeu mondialement reconnu et est un amusement qui ne coûte pas cher. Mais, malgré des probabilités de gains faibles, les joueurs peuvent être sûrs de ne pas se ruiner par le biais d’une partie de Keno.

Comment se passe une partie de Keno ?

keno-en-ligne-avis-airgames38.comPour une partie de Keno, il y a différentes étapes qu’il faut prendre en compte. Tout comme dans les casinos terrestres et dans les casinos en ligne, les joueurs doivent aller à la caisse pour se procurer des tickets qui sont disponibles pour multiples sessions de keno, appelé course dans le jargon du jeu. Ensuite, si on parie online, il suffira d’un clic pour accéder au jeu de keno selon notre choix. Voici comment fonctionne les tickets. Une fois que l’on a les tickets ou les grilles, on doit cocher parmi 4 et 10 numéros. Il est à noter qu’au Keno, les numéros sont de 1 à 80. Le principe est simple, plus on coche des numéros, plus on a la possibilité de gagner au Keno. Néanmoins cocher un numéro à chaque fois veut dire que la mise est en plus. Le générateur de numéros aléatoires des casinos en ligne choisissent des boules au hasard qui sont mélangées préalablement lors du tirage. En fait, c’est un peu comme le bingo et la loterie. Pour ce qui est les mises et des déboursements, le montant des paris ainsi que la valeur des tickets varient selon les casinos. Mais en général, la mise minimale est de 1 euro pour pouvoir jouer à une course de keno en ligne. Et par expérience, je trouve que jouer au keno en ligne est plus intéressant et captivant que dans des casinos en vrais. Effectivement, sur le web, les jeux de keno offrent un taux de déboursement très lucratif qui a la possibilité d’augmenter selon les joueurs avec peu ou énormément d’argent. Les casinos en ligne déduisent une commission sur les bénéfices des joueurs. Cette commission se nomme Avantage de la maison, et peut atteindre jusqu’à 30% par rapport aux opérateurs.

Il est donc important de vous assurer de pouvoir profiter du meilleur taux de répartition qui est possible si vous souhaitez jouer au kéno en ligne. Sinon, j’adore le keno en ligne par rapport au keno dans les casinos terrestres. Je vous recommande de choisir le keno en ligne parce qu’en effet, ce dernier présente des avantages tout à fait attractifs et intéressants. Alors, suivez mon conseil, et tentez votre chance avec le keno en ligne, qui sait, vous pourriez peut-être gagner. Mais bon, cela dépendra de vous et du fournisseur.

Critique, test, avis jeu 2016 : Call of Duty Infinite Warfare

Critique, test, avis jeu 2016 : Call of Duty Infinite Warfare

Call of Duty est une véritable légende en termes de jeu vidéo. Mais l’opus Call of Duty Infinite Warfare est certainement le moins attendu de tous les fans qui regrettent beaucoup l’aspect très futuriste que le développeur laisse apparaître dans le titre. Mais à côté des vieux fans qui vont peut-être bouder le jeu, Call of Duty Infinite Warfare présente quelques traits caractéristiques similaires à Star Wars. De quoi stimuler les amateurs à y jeter un petit coup d’œil avant de donner un verdict définitif.

Call of Duty Infinite Warfare: l’histoire

L’histoire se déroule dans l’espace où les temps sont à la guerre. Ici, le joueur entre dans la peau d’un soldat entièrement impliqué dans ce combat intergalactique. Sa mission : réduire à néant un prototype d’arme secrète qui se trouve sur une zone inconnue. Au début, il plonge carrément dans un gros vide de plusieurs kilomètres de haut pour atterrir finalement sur ce site confidentiel renfermé dans un écrin de glace. Quelques minutes plus tard, il fait face à un groupe de méchants très bagarreurs. C’est à ce moment même qu’il se rendra compte que sa mission ne sera pas des plus faciles. Dans la peau du soldat Nick Reyes, le joueur interprétera un personnage très courageux et animé d’une grande compassion pour autrui. Le serait-il un peu trop ? Ce sera au joueur d’en décider. Mais il ne sera toutefois pas seul dans sa quête. A ses côtés, il aura quelques amis comme Ethan un robot plein d’humour et très attachant. Il verra aussi quelques têtes célèbres comme Kit Harington ou Lewis Hamilton en chemin. De quoi le motiver dans le combat qu’il devra mener contre le SetDef, la partie adverse.

cod-infinite-warfare

A la conquête de l’espace

Call of Duty Infinite Warfare plaira également davantage à ceux qui ont toujours rêvé de partir à la conquête de l’espace. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’à travers ce titre, le joueur va découvrir les diverses planètes qui composent le système solaire. Et il faut admettre que le paysage est plutôt céleste. On constate sans relâche que le développeur a bien pris soin de magnifier chaque détail du jeu : les textures, les jeux de lumière, la modélisation des visages et les ombrages. De quoi faire tout un spectacle qui émerveillera même les plus novices. Entre temps, le jeu sera agrémenté d’une action qui a lieu en plein espace. Le joueur aura en effet à diriger une flotte spatiale et sera amené à participer à des combats sans pitié contre des croiseurs interstellaires. C’est là que le bas blesse pour les vieux fans de COD. Il est vrai que les séquences à la Star Wars inclues dans le titre donne relativement l’impression de jouer à un autre titre qui sort carrément de la ligne directive de la série. Ces phases de shoot peuvent facilement rendre très nerveux un ancien soldat quand elles amuseront davantage un nouvel amateur. Mais pour ce qui est de l’arsenal de tir, il faut admettre que Call of Duty Infinite Warfare est au top.

Shiness : The lighting Kingdom, une déception

Shiness : The lighting Kingdom, une déception

Ce jeu vidéo du genre action RPG en 3D est conçu par le studio Français Enigami et édité par Focus Home interactive. Sa date de sortie est prévue pour le 18 avril 2017. Le jeu jouable en solo est une mixture de combat et de RPG pour PC.

Description de Shiness the lighting kingdom

Le titre plonge le joueur dans un monde fantastique de style manga. On y côtoie Chado et ses 4 copains qui ont chacun des aptitudes spécifiques qui peuvent être combinées dans les combats qui les permettent de venir à bout des énigmes, rendez vous sur le site du jeu pour en savoir plus.

Avis sur le jeu

Dans le monde du jeu vidéo, il y en a des titres qui interpellent les joueurs et nourrissent leurs expériences. Shiness the lighting kingdom fait partie de cette catégorie. Mais force est de reconnaître que son ambition narrative manque une certaine maîtrise même si le jeu propose un concept séduisant. Il est conçu au sein d’un univers complexe en 3 dimensions avec des décors variés, des systèmes d’infiltration, des systèmes de combat, d’action, de RPG. Sans parler de l’aventure en elle-même et des énigmes. Sur papier, l’ensemble fonctionne, mais en pratique le jeu risque de devenir indigeste. Côté artistique cependant, même si le titre n’abonde pas de détails de paysages, il est acceptable et les différentes zones ont un certain charme. En outre, la modélisation des personnages est au top avec les animations réussies des monstres.

Pour l’info, ce projet a fait l’objet d’une campagne de crowdfunding sur kickstarter en 2014. 140 000 dollars ont été engrangés. Le projet manga a germé dans la tête du jeune Samir Rehib puis est passé dans la main de Hazem Hawash, l’ami avec lequel il a créé le studio Enigami. Mais vu l’étendue du projet, il n’est pas facile de produire un titre à succès avec tous ces éléments.

Shiness-test-the-lighting-kingdom

Pour en revenir au jeu, Chado et son ami Poky font un voyage en aéronef mais à la suite d’un accident, ils se trouvent dans un endroit inconnu. Après des rencontres avec des personnes peu agréables, ils découvrent un but commun avec Rosalya et vont suivre une piste qui fera peut-être l’un d’eux le héros de l’aventure. Ainsi, le jeu propose des routes plus ou moins claires à suivre pour parvenir à un but. Et ce avec des mécanismes assez simples qui n’exigent pas beaucoup de réflexion. Par ailleurs, le level design manque d’originalité et de créativité. Les arbres, les virages, le paysage semblent être placé au feeling sans s’occuper du gameplay. On fait des allers-retours sans avoir l’impression d’avancer avec l’affreuse sensation de tourner en rond. Si lors de la prise de mains du titre, cela pourrait être ennuyeux, au cours de l’exploration des zones, cela pourrait devenir agaçant voire pénible. Au bout d’une heure de combats, on n’a rien accompli. Tout cela se réfère évidemment à la trame narrative du titre même. Et quant aux combats en eux-mêmes, ils sont tout simplement bouillons, faute à la caméra. A part cela, Shiness the lighting kingdom affiche quelques bugs comme le fait d’être bloqué par une plate-forme invisible etc. Bref, ce jeu pourrait être intéressant mais il accuse son inexpérience avec son air d’un véritable fourre-tout dans lequel aucun contexte n’est vraiment abouti.

Ultimate game : un film prémonitoire ?

Ultimate game : un film prémonitoire ?

Ultimate game un film réalisé par Mark Neveldine et Brian Taylor. Sorti en septembre 2009, le film est classifié dans la catégorie des sciences fiction, thriller. Mettant en scène Gerard Butler, Michael C. Hall et Amber Valletta, ce film est considéré par la plupart des cinéphiles comme un film prémonitoire. Les détails.

Synopsis

D’ici quelques années, les nouvelles technologies auront fait évoluer le jeu vidéo. Une version réelle adaptée du jeu intitulé « Les Sims » va donc s’appliquer aux êtres humains. Et ce sont bel et bien les joueurs en ligne qui vont décider du déroulement de la vie de chacun d’entre nous dans cette réalité du futur proche. Dans ce même principe, le milliardaire Ken Castle a eu l’idée de créer l’ultime divertissement. « Slayers » est un jeu vidéo où des joueurs en ligne ont le pouvoir de diriger les comportements des condamnés à mort. Ces derniers vont ainsi s’entretuer selon les guises des joueurs en ligne et les combats vont être diffusés directement sur grand écran, à la portée de nombreux spectateurs du monde entier. Le jeu se déroule en 30 épreuves et tous les condamnés qui réussissent à survivre jusqu’à la fin de celles-ci obtiennent d’office leur liberté. A l’heure actuelle, toute l’attention des joueurs se concentrent sur Kable, un personnage guidé par Simon, un adolescent fan de réalités virtuelles. Mais Kable a une histoire, celle d’une personne qui a été arrachée à sa famille, balancée en prison et forcée à s’adonner à des combats sans le vouloir. Kable, c’est en quelque sorte le gladiateur des temps modernes qui n’a pas d’autres choix que de lutter pour sa survie s’il espère un jour retrouver sa liberté.

ultimate-game-film-avis

Le futur proche en images

A l’heure actuelle où les jeux vidéo prennent une place de plus en plus importante dans la vie de l’homme, nous constatons que les nouvelles productions cinématographiques versent tous dans ce sens. A l’image d’Ultimate qui nous plonge dans ce qui pourrait être finalement la réalité à laquelle nous ferons face d’ici quelques années. Aujourd’hui, on compte en effet plus d’amateurs de jeux vidéo que de jeunes ados qui sortent jouer dans la cour avec d’autres jeunes de leur âge. C’est pour dire qu’à force de rester scotcher devant leur écran, à vouloir diriger la vie d’un personnage virtuel au lieu de s’occuper d’une vie réelle, nous finirons certainement par créer un univers virtuel qui nous sera propre.

Du fun au délire

Dans un cadre très divertissant, Ultimate Game pourrait juste être le fruit d’une imagination débordante d’un réalisateur qui observe un peu trop la réalité. Mais dans un cadre beaucoup plus sérieux, ce film pourrait juste être vu comme la version future de notre vie si nous laissons un peu trop nos jeunes s’attacher à leur écran. Et comme la plupart des jeux vidéo qui intéressent les jeunes d’aujourd’hui tournent sur le thème des combats, l’idée de commencer à manipuler les prisonniers pourraient très bien inspirer les dirigeants en manque de divertissement réel.

Binge watcher vous en êtes un ou pas?

Binge watcher vous en êtes un ou pas?

On entend quelquefois parler de ce phénomène ces derniers temps. Il s’agit tout simplement d’une forme d’addiction aux séries télévisées : on consomme non stop les saisons de la série tellement on s’accroche au scénario. On ne peut pas s’arrêter surtout si le suspense est au rendez-vous à la fin de feuilletons. Beaucoup de gens ont déjà ainsi pratiqué cette habitude sans le savoir. Le binge-watching équivaut au binge-drinking. Ce dernier est le fait de boire de tout son saoul pendant une période limitée mais au lieu des boissons, ici on parle de visionnage de séries.

Le début de l’essor de ce phénomène

Cette habitude de consommation s’est surtout développé depuis que Netflix (le diffuseur américain de vidéo en streaming) propose en ligne l’intégralité des épisodes de plusieurs séries d’une seule traite. A cela s’ajoutent évidemment l’expansion et la démocratisation de l’internet à low-cost. Auparavant, avant l’apparition des DVD’s et l’internet, on ne connaît pas cette pratique. Les internautes ne pouvaient pas aussi faire de téléchargement légal et il faut patienter la semaine prochaine pour découvrir la suite de sa série sur la chaîne télévisée.

Pour la petite histoire, la plateforme Netflix créée par Reed Hasting a vu le jour en 1988 mais c’est en 2000 qu’elle a commencé à se faire connaître. En 2011, elle comptait une dizaine de millions d’abonnés et deux ans plus tard ce chiffre a quadruplé parce qu’elle a étendu sa présence dans une quarantaine de pays. L’enquête faite par cette plateforme a révélé que 73% des bing watchers regardent entre 2 à 6 épisodes d’un coup. Tandis que d’autres préfèrent le visionnage en intégral d’une série telle que Buffy contre les vampires ou d’un Grey’s Anatomy en 24h Chrono. D’autres s’abstiennent même du sommeil et passent plus de temps sur internet jusqu’au petit matin afin de regarder la fin de sa série favorite. Et là, ils se retrouvent avec des cernes sous les yeux, et hop place aux anti-cernes !

quest-ce-binge-watcher

Comment comprendre le binge watcher ?

Le binge watcher, c’est la personne qui regarde plusieurs fois d’un coup une série parce qu’il en a le temps. Il faut reconnaître que s’il a un travail qui accapare son temps, il ne peut pas se permettre de s’adonner à un tel programme de visionnage de séries. Et cela au risque d’avoir des nuits blanches récurrentes. Si cette pratique est fréquente, on pourrait l’assimiler à la dépendance aux jeux vidéo, ou aux jeux e-sports même si elle est plus anodine. En effet, l’adepte du bing-watching ne dépense pas de sous et il n’y a pas de risque d’endettement. Il y a juste la connexion internet et la hausse plus ou moins significative de la facture énergétique. Mais chez les plus fragiles, cette habitude pourrait entraîner des comportements additifs qui se traduisent par le syndrome d’isolement. Ce dernier pourrait provoquer la dépression ou la fatigue à long terme. Par ailleurs, il faut noter que cette frénésie de visionnage ne permet pas d’apprécier réellement la série. Car si on suit une série à la télé, c’est qu’elle permet de s’évader de la routine quotidienne. Cependant, des binge watchers affirment qu’ils peuvent se couper réellement de la réalité et se détendre avec cette pratique.