Binge watcher vous en êtes un ou pas?

On entend quelquefois parler de ce phénomène ces derniers temps. Il s’agit tout simplement d’une forme d’addiction aux séries télévisées : on consomme non stop les saisons de la série tellement on s’accroche au scénario. On ne peut pas s’arrêter surtout si le suspense est au rendez-vous à la fin de feuilletons. Beaucoup de gens ont déjà ainsi pratiqué cette habitude sans le savoir. Le binge-watching équivaut au binge-drinking. Ce dernier est le fait de boire de tout son saoul pendant une période limitée mais au lieu des boissons, ici on parle de visionnage de séries.

Le début de l’essor de ce phénomène

Cette habitude de consommation s’est surtout développé depuis que Netflix (le diffuseur américain de vidéo en streaming) propose en ligne l’intégralité des épisodes de plusieurs séries d’une seule traite. A cela s’ajoutent évidemment l’expansion et la démocratisation de l’internet à low-cost. Auparavant, avant l’apparition des DVD’s et l’internet, on ne connaît pas cette pratique. Les internautes ne pouvaient pas aussi faire de téléchargement légal et il faut patienter la semaine prochaine pour découvrir la suite de sa série sur la chaîne télévisée.

Pour la petite histoire, la plateforme Netflix créée par Reed Hasting a vu le jour en 1988 mais c’est en 2000 qu’elle a commencé à se faire connaître. En 2011, elle comptait une dizaine de millions d’abonnés et deux ans plus tard ce chiffre a quadruplé parce qu’elle a étendu sa présence dans une quarantaine de pays. L’enquête faite par cette plateforme a révélé que 73% des bing watchers regardent entre 2 à 6 épisodes d’un coup. Tandis que d’autres préfèrent le visionnage en intégral d’une série telle que Buffy contre les vampires ou d’un Grey’s Anatomy en 24h Chrono. D’autres s’abstiennent même du sommeil et passent plus de temps sur internet jusqu’au petit matin afin de regarder la fin de sa série favorite. Et là, ils se retrouvent avec des cernes sous les yeux, et hop place aux anti-cernes !

quest-ce-binge-watcher

Comment comprendre le binge watcher ?

Le binge watcher, c’est la personne qui regarde plusieurs fois d’un coup une série parce qu’il en a le temps. Il faut reconnaître que s’il a un travail qui accapare son temps, il ne peut pas se permettre de s’adonner à un tel programme de visionnage de séries. Et cela au risque d’avoir des nuits blanches récurrentes. Si cette pratique est fréquente, on pourrait l’assimiler à la dépendance aux jeux vidéo, ou aux jeux e-sports même si elle est plus anodine. En effet, l’adepte du bing-watching ne dépense pas de sous et il n’y a pas de risque d’endettement. Il y a juste la connexion internet et la hausse plus ou moins significative de la facture énergétique. Mais chez les plus fragiles, cette habitude pourrait entraîner des comportements additifs qui se traduisent par le syndrome d’isolement. Ce dernier pourrait provoquer la dépression ou la fatigue à long terme. Par ailleurs, il faut noter que cette frénésie de visionnage ne permet pas d’apprécier réellement la série. Car si on suit une série à la télé, c’est qu’elle permet de s’évader de la routine quotidienne. Cependant, des binge watchers affirment qu’ils peuvent se couper réellement de la réalité et se détendre avec cette pratique.